Cart

/Commerce/Cart/YourCartIsEmptyText

Hygiène du microphone

Dossier

Guide d’hygiène du microphone V1.6

Téléchargement

Comment nettoyer votre microphone ?

De nombreuses mesures de désinfection ayant été mises en place pour lutter contre le coronavirus, vous vous demandez peut-être comment nettoyer au mieux votre microphone, votre émetteur de poche et votre récepteur de microphone. Bien que nous ne soyons pas des virologues et que nous ne soyons pas en mesure de fournir des conseils médicalement prouvés à 100 % sur la désinfection de l’équipement technique, nous aimerions suggérer quelques mesures pratiques qui peuvent vous aider à vous protéger et à protéger les autres. Nous espérons que ces informations vous aideront à manipuler nos produits en toute sécurité. Restez en bonne santé. Si vous avez d’autres questions sur ce sujet, n’hésitez pas à contacter votre filiale ou partenaire Sennheiser local. Nous serons ravis de vous aider.
Le virus peut-il se propager par le biais d’un microphone ?
Lorsque nous parlons, de minuscules gouttelettes de liquide quittent notre bouche en même temps que l’air que nous expirons. Ces gouttelettes de salive peuvent s’accumuler dans et sur la bonnette d’un microphone, en particulier lors d’une prise de son rapprochée. Bien qu’il soit peu probable que ces gouttelettes quittent la bonnette, il est possible que l’orateur ou le chanteur qui suit l’effleure des lèvres, et si cette bonnette était contaminée, le virus pourrait pénétrer dans son corps. Le virus peut également être transmis lorsque vous remplacez un pare-brise et que vous ne respectez pas les mesures d’hygiène nécessaires. Si vous touchez une bonnette qui vient d’être utilisé et que vous vous touchez ensuite le visage, vous risquez de contracter une infection.

Puis-je utiliser un sac en plastique comme housse jetable pour mon microphone ?

Malgré une détérioration de la qualité audio, de nombreux utilisateurs couvrent désormais la bonnette de leur microphone avec des sacs en plastique non perméables afin d’éviter de devoir nettoyer la bonnette après chaque utilisation. Ces sacs en plastique doivent être remplacés après chaque entretien et des mesures d’hygiène strictes doivent être respectées. Soyez particulièrement prudent lorsque vous manipulez des sacs en plastique, car ils sont plus rigides qu’une bonnette et il existe donc un risque que des gouttelettes s’envolent du sac. Il faut donc retirer le sac avec précaution, en le tournant à l’envers. L’idéal est de porter un masque, des lunettes de protection et deux paires de gants jetables, l’une sur l’autre. Jetez la paire extérieure avec le sac en plastique usagé.

Quelle est la meilleure façon de désinfecter les surfaces des appareils ?

L’Organisation mondiale de la santé recommande divers désinfectants à base d’alcool pour lutter contre le coronavirus. Lors du contrôle qualité standard des produits, nous testons les surfaces de nos dispositifs avec de l’éthanol et de l’alcool isopropylique. Cependant, nous ne pouvons pas prédire les effets d’autres types de désinfectants sur nos produits. Par conséquent, veuillez tester le désinfectant avant de l’appliquer sur toute la surface de l’appareil. Veillez à prendre toutes les mesures d’hygiène nécessaires et à vous laver soigneusement les mains pour éviter tout risque d’infection.

Un traitement thermique est-il utile ?

Nos bonnettes sont généralement fabriquées en mousse de polyuréthane. Ce matériau résiste à la température jusqu’à 100 °C (212 ° Fahrenheit). Toutefois, il convient de noter qu’un lavage à chaud à 90 °C (194 °F) peut entraîner des contraintes mécaniques et chimiques considérables, susceptibles d’endommager les logos imprimés sur la bonnette. Un lavage à la main de la bonnette à des températures plus basses à l’aide d’un détergent dégraissant devrait être efficace contre la couche de graisse sur le virus et ne risque pas d’endommager les logos imprimés. Veuillez noter que nous ne sommes pas des virologues : les procédures décrites ci-dessus sont des directives, mais peuvent ne pas éradiquer complètement le virus.

Nous ne recommandons pas un traitement thermique régulier de nos microphones, émetteurs ou récepteurs. Généralement, ces dispositifs sont sûrs à des températures allant jusqu’à 55 °C (131 °F). Pendant de courtes périodes, les produits peuvent également résister à des températures plus élevées ; conformément aux directives internationales reconnues, il est plus sûr de se laver régulièrement et soigneusement les mains avant, pendant et après l’utilisation des produits.