Cart

/Commerce/Cart/YourCartIsEmptyText

MBM

MBM Mielke Bergfeld Musikproduktion OHG, basée à Darmstadt, en Allemagne, est spécialisée dans la réalisation d’enregistrements de musique classique de la plus haute qualité, et a été fondée en 1998 par Olaf Mielke, Dipl.-Tonmeister/Producteur d’enregistrement, et Moritz Bergfeld, Dipl.-Tonmeister, Professeur de production, postproduction et d’acoustique musicale à l’Université de Sciences appliquées de Darmstadt.

« Moritz et moi sommes tous deux allés à l’université de musique de Detmold, et quand nous étions encore étudiants, nous avions déjà décidé que nous voulions créer notre propre entreprise en tant qu’ingénieurs du son », se souvient Olaf Mielke. La société MBM a été fondée à une époque où les grandes maisons de disques réduisaient considérablement leurs projets musicaux en raison d’une baisse des ventes de musique enregistrée sur des supports physiques, tandis que les universités de Detmold et Berlin formaient encore un nombre relativement important d’étudiants en ingénierie du son. « Nous étions idéalistes et optimistes », déclare Olaf Mielke, commentant la création de MBM, une entreprise risquée qui a certainement nécessité beaucoup de courage.

MKH en tant que prestataire de services et opérateur de label


Les jeunes entrepreneurs ont été aidés par la diffusion de musique croissante via d’autres formats, tels que le streaming, et cette tendance se poursuit : « De plus en plus d’enregistrements sont réalisés aujourd’hui », souligne Olaf Mielke en faisant référence aux commandes de maisons de disques, de stations de radio, de producteurs de films et de contenus télévisés, de musiciens et de festivals de musique souhaitant tous lancer des projets ambitieux par eux-mêmes. Après plus de vingt ans et d’innombrables projets, il est désormais clair que cette décision de fonder une entreprise a été bien inspirée, d’autant plus que MBM a une demande internationale pour ses services. En Allemagne et dans les pays voisins, ils se déplacent régulièrement dans leur camion de production, qui est entièrement équipé selon leurs besoins. MBM dispose également d’un studio de postproduction, mais est spécialisé dans les enregistrements sur site.

Le portefeuille de musique classique de MBM est principalement axé sur la « musique ancienne », qui est souvent enregistrée avec des instruments historiques dans leurs lieux de concert d’origine et qui suscite en ce moment une forte demande. MBM se considère principalement comme un prestataire de services, mais est également actif en tant qu’opérateur de label (Coviello Classics).

« En tant que tonmeister classique, je veux capturer le son avec toutes ses nuances, aussi naturellement et aussi fidèlement que possible », explique Olaf Mielke, en exprimant son credo. « De ce point de vue, je trouve les microphones numériques Sennheiser et Neumann extrêmement attrayants avec leur résolution exceptionnellement fine. »

Série MKH 8000 : un son naturel fidèle à l’original


Conformément à la déclaration de Mielke, MBM dispose de huit modules numériques Sennheiser MZD 8000 ainsi que de neuf étages de sortie numériques Neumann KM D et de trois micros numériques Neumann D-01 à large diaphragme. MBM utilise actuellement deux interfaces/contrôleurs RME DMC 842 pour les microphones numériques, et un troisième dispositif sera bientôt ajouté, permettant par exemple d’utiliser une configuration 24 pour enregistrer un petit orchestre entièrement avec des microphones numériques.

Olaf Mielke est un fan convaincu de la série MKH 8000 de Sennheiser : « La série MKH 8000 de Sennheiser est la gamme de produits préférée de MBM. Avant que la Série 8000 ne soit disponible, nous avions déjà acheté de nombreux produits du premier système de micro modulaire à petite membrane de Neumann. À ce jour, les capsules et les sorties ont fait leur travail sans problème, et notre stock Neumann comprend également des récepteurs de pression avec égalisation de champ diffus. Nous avons maintenant 16 microphones de la Série 8000 de Sennheiser : dix cardioïdes MKH 8040, deux omnis 8020, deux supercardioïdes 8050 et deux 8090 avec un large modèle de prise de son cardioïde. »

Les nombreux avantages des micros de la série Sennheiser MKH 8000 incluent une réponse de fréquence plus large qui s’étend de moins de 10 Hz à plus de 50 kHz. Pour enregistrer et traiter cette vaste gamme de fréquences, MBM s’appuie autant que possible sur un flux de travail audio d’une longueur de mot de 24 bits à une fréquence de sampling de 96 k Hz, certains projets fonctionnant même avec 192 kHz. Les seules exceptions sont les productions de radio et de films, où la fréquence d’échantillonnage préférée est traditionnellement de 48 kHz. Pour certains clients en Allemagne, au Japon et aux États-Unis, MBM propose également des productions au format sonore surround 5.1. MBM envisage également sérieusement la possibilité d’enregistrements audio immersifs utilisant des formats tels que Dolby Atmos.

« Même après plus de 20 ans dans l’entreprise, Moritz et moi sommes toujours incroyablement passionnés par ce que nous faisons », déclare Olaf Mielke. « Pour nous, les enregistrements sonores ne sont pas un travail alimentaire, mais purement et simplement notre vie ! »